© 2015 © IMPROFRANCE. Créé avec Wix.com

NOUS SUIVRE :

  • w-facebook
  • Twitter Clean
Jean Jourdan - Président

 

Jean a été pendant 20 ans professeur d'Eps ( et responsable des enseignements théâtre) au lycée de la Plaine de Neauphle à Trappes et il a été un des initiateurs du projet Trappes Impro dans les années 80, emblématique du développement de l'impro dans le milieu scolaire. Il a écrit plusieurs articles sur les MIT comme exemple du processus d'hybridation qui se développe dans les champs sportif et artistique, et sur l'analyse des MIT comme outil d'intervention sociale. Il est depuis 1998 enseignant à l'université Paris Sud -où il dirige une licence Animation et politique de la Ville- et chercheur associé au laboratoire Spots (EA 4532 CIAMS) où il travaille avec Dominique Charrier sur les politiques publiques et sur les dynamiques locales induites par les événements, équipements, pratiques et projets socio-sportifs et socio-artistiques.

 

Marie-Annick Le Faou - Secrétaire

 

Francilienne depuis toujours ou presque, elle choisit très tôt la voie de l’enseignement du français. Elle exerce en LEP, dans divers collèges des Yvelines… et les hasards des affectations l’amènent au collège Gustave-Courbet à Trappes, en 1986. C’est là qu’elle rencontre Papy, qui lui propose de lancer un atelier d’improvisation théâtrale. L’aventure commence ! Avec notamment un certain Jamel Debbouze, dans sa classe et dans son atelier…

Le virus ne la lâchera plus : quelques années plus tard, dans son nouvel établissement aux Clayes–sous-Bois, elle fait découvrir l’impro aux collégiens et participe au tournoi des Marmitons, organisé par Déclic Théâtre.

Nommée en 2004 au lycée Viollet-le-Duc, à Villiers-Saint-Frédéric, elle décide d’initier aux joies de la patinoire ses élèves de seconde, dans sa classe puis en atelier. Aujourd’hui, elle propose l’impro en Enseignement d’Exploration tout en continuant d’animer un atelier périscolaire, qui réunit des élèves du lycée professionnel et du lycée général.

Albert Drandov - Trésorier

 

Historien de formation, journaliste de presse écrite (pour le Canard enchaîné, Charlie hebdo, le JDD, etc.), c'est dans le cadre d'une de ses enquêtes sur les banlieues qu'Albert découvre, en 1993, l'impro théâtrale que Papy développe alors sur Trappes en compagnie d'une brochette d'enseignants un peu atypiques. Il rentre dans sa propre banlieue (Saint-Denis) tout retourné tant cet objet d'intégration scolaire et sociale lui semble une évidence. Après avoir commis quelques articles sur cette curieuse discipline, évoquant notamment les premières joutes enfantines d'un dénommé Jamel D, il tourne mal puisqu'il devient scénariste de BD, commissaire d'expos et bien d’autres choses encore. C'est en 2013 qu'il fonde avec Papy la société AD2 Productions, laquelle développe ses activités entre autres autour de l'impro. Féru de mélanges artistiques, en 2014 il monte avec son collègue de jeu un match d'impro autour de la BD. Autant dire que lorsqu'il est question de créer ImproFrance pour entrer dans la troisième dimension, notre Albert est bien obligé de dire oui. Bien obligé.

Le bureau de l'association ImproFrance

 

ImproFrance s'est choisi pour administrateurs des acteurs de longue date du développement de l'improvisation. Ils ont contribué, et contribuent encore à la recherche, la pédagogie et la promotion de la pratique.