Trente ans de matchs d'impro

Trente ans de matchs d'impro

MARTINEAU Pierre, VOLLE Stéphane

2008

Editions du Halage

Ces entretiens avec Pierre Martineau, maître de cérémonie historique de la Ligue Nationale d’Improvisation à Montréal, sont le moyen de connaître et de comprendre l’esprit qui animait les créateurs de ce jeu et de ce concept : le match d’improvisation théâtrale. Ils sont indispensables pour comprendre entièrement non seulement l’utilité des règles, l’importance du cadre : le « pourquoi fait-on ceci ou cela » ; mais surtout le « comment » : comment improviser c’est-à-dire comment « raconter ensemble de belles histoires ».
Pierre Martineau a présenté tous les matchs de la Ligue Nationale d’Improvisation, entre le 21 octobre 1977, date de la création du concept – pour ne pas dire l’idée géniale- par Robert Gravel et la finale du championnat 2005, date à laquelle il a décidé de venir vivre en France où il a co-fondé la Ligue d’Improvisation de Cambes Originaux et Urbains Réunis. Il faisait partie du premier groupe réuni autour de Robert Gravel qui a mis progressivement au point le concept tel qu’on le connaît aujourd’hui et a rempli pendant de longues années les rôles de formateur d’improvisation théâtrale, coach d’équipe de match d’impro, Maître de Cérémonie mais aussi directeur artistique voire régisseur technique au Québec et en France.
Stéphane Volle est membre de la Ligue d’Improvisation Phocéenne de Marseille depuis 2003. Il y est joueur, arbitre Maître de Cérémonie et DJ. Il est passionné d’improvisation depuis qu’il l’a découverte.

Je me suis régalé crescendo avec ce petit livre qui se lit d'une seule traite. La littérature sur l'impro étant rare, je me réjouis de toutes les lectures possibles. Si la première partie porte plus sur le cérémonial du match et son histoire, j'ai été frappé de l'importance accordée à la qualité des thèmes, à tel point que rédiger des thèmes qui puissent appeler à une belle impro est conçu comme une discipline en soi. Par la suite, Stéphane Volle par la transcription de ses dialogues avec Pierre Martineau nous replonge dans l'utopie initiale du match d'impro : un prétexte pour raconter de belles histoires et pour faire du beau jeu. Il insiste ensuite sur l'importance du contact physique, de la gestion de l'espace, des émotions, des *switchs" toutes choses essentielles et parfois mises sous l'éteignoir dans la ferveur d'une soirée d'impro.
Christophe Tournier
Source: http://impr.over-blog.com/article-30-ans-de-match-d-impro-la-machine-a-imp-88586834.html

© 2020 © IMPROFRANCE.

NOUS SUIVRE :

  • w-facebook
  • Twitter Clean